Blog et articles

Comment intégrer de nouvelles personnes

L’objectif

Créer un processus des relations publiques à l’inscription qui permet à un nouvel arrivant de se sentir à l’aise et d’apprécier, ainsi que de comprendre notre façon de faire et notre valeur en tant que système, gymnase et organisation.

Existe-t-il un problème?

Un étudiant en herbe doit faire preuve de beaucoup de détermination et de courage rien que pour poser le pied sur le pas de notre porte et demander à participer à un cours.
Nos perceptions et notre état mental en tant qu’êtres humains sont colorés par trois éléments : les personnes avec lesquelles nous interagissons (les gens) ; le lieu où nous interagissons (l’endroit) ; et ce que nous faisons (la situation et l’activité). L’image du Krav Maga et des styles de combat est effrayante. La personne qui veut s’inscrire à notre club/gym doit surmonter l’anxiété et le stress causés par le fait de faire quelque chose de peu familier, dans un endroit peu familier, avec des personnes perçues comme dangereuses.

Décider de s’inscrire après une ou deux leçons est plutôt exigeant et généralement perçu comme un engagement trop important. À cause de cela,
le stagiaire potentiel pourrait ne pas devenir étudiant.

Les différents élèves potentiels ont des attentes, des pensées et des perceptions différentes sur ce que nous faisons, c’est-à-dire sur le Krav Maga, les arts martiaux et la formation des militaires et des forces spéciales.

Nous avons besoin d’un outil adapté pour aligner les attentes des participants sur ce que nous faisons réellement et non sur ce que l’on trouve dans les films d’Hollywood et de Bollywood, de Jason Bourne, James Bond et Wonder Woman.

La “solution”

Créer un séminaire d’introduction qui montre aux participants qui nous sommes et ce que nous faisons et leur fait comprendre que s’inscrire au gymnase est sûr et souhaitable et répondra à nombre de leurs besoins, objectifs et désirs personnels, tels que : améliorer la forme physique et construire un corps sain et beau ; insuffler du courage ; et développer des compétences de combat, d’autodéfense et de protection, tout cela en appartenant à un groupe de personnes formidables et solidaires.

Ce séminaire séminaire d’introduction est le plus à même d’attirer et d’intégrer l’étudiant moyen (qui appartient au ggroupe que nous avons défini comme “cible”) dans nos cours pour débutants. C’est un processus facile et invitant, qui crée une bonne expérience pour que la personne s’inscrive à la salle de sport.

Script pour les techniques à présenter lors d’un séminaire Into


Phase 0 – Avant le début du séminaire

  • Inscription
  • Assure-toi de connaître les antécédents et l’état de santé des participants.
  • Signe une renonciation


Phase 1 – 10 minutes

Points de vue et points de discussion pour les avantages et les bénéfices d’une d’une certaine façon, il s’agit d’un discours de marketing et de vente

  • Présente les instructeurs ou les assistants qui t’accompagnent.
  • Présente-toi comme l’instructeur du jour.
  • Il peut être opportun que chaque participant se présente brièvement.
  • Note : Cet événement est l’occasion d’identifier et d’éliminer les individus problématiques (par exemple ceux qui ne conviennent pas à la façon dont ton école fonctionne ; ceux qui n’ont pas l’habitude de travailler avec les autres). ceux qui ne sont pas adaptés à votre école, ceux qui ne sont pas sérieux, ou qui ne s’engagent pas, etc.)
  • Présenter le système et ses mérites (à la fois de manière globale et adaptée aux besoins des clients).

    • Le KMG est un système intégré : Nous formons l’élève mentalement, physiquement, techniquement et tactiquement à surmonter le stress et les confrontations violentes et dangereuses.
    • Il s’agit d’autodéfense (éviter, désamorcer ou traiter) ; de combat et de lutte (créer un maximum de dégâts en un minimum de temps) ; de protection des tiers (risquer sa propre sécurité).
    • Notre objectif est de gagner et l’agresseur doit perdre, physiquement ou mentalement. Mais en formation, c’est une situation gagnant-gagnant.
    • Les techniques sont basées sur les réactions naturelles au danger et sur les déplacements quotidiens.
    • Les systèmes de lutte contre toutes les situations violentes sont enseignés, en commençant par les plus courants et les plus simples de l’autodéfense, jusqu’à la libération d’otages et au combat tactique de haut niveau.
    • Nous enseignons à la fois comment éviter et prévenir la violence et comment y faire face s’il le faut.


Notes générales sur le processus d’enseignement :

  • Renforce la confiance et les progrès des participants
    pendant la session avec
    compliments voilés
    Pour ce faire, oriente-les vers les avantages, en utilisant des phrases comme :

    Regarde comme c’est facile à apprendre !
    ” ; “
    Il imite ta réaction naturelle !
    ” ; “
    Tu peux tout à fait le faire sous
    stress !”
    ;

    Veille à ce que la base et le début de la technique
    est la réponse naturelle” ; “Cette
    est l’aptitude de KMG (lorsqu’ils sont ti
    rouge/respiration forte après quelques exercices”
  • Utilisez des “brise-glace”, ajoutez de l’humour.plaisantez un peu sur vous-même ; plaisantez sur les exercices de coordination et parfois sur les techniques ; apaisez toute tension que les participants peuvent ressentir.
  • Utilisation de “MYTHOLOGIE” – Il s’agit d’histoires tirées de la réalité, d’événements dont les gens peuvent tirer des leçons.
    Minimise les histoires qui te concernent car elles peuvent être perçues comme de la frime.
  • Utilise la méthode d’enseignement de la “rampe”.


Phase 2 – 15 minutes

  • Un échauffement complet comprenant des exercices de coordination.

    • Quelques jeux préfère choisir parmi une sélection de jeux de toucher et de jeux de poussée.


Phase 3 – 30 minutes



  • Principes des attaques : Hiérarchie outil, technique, principes et variantes, tactique ;
    Portées de frappe: S-M-L ; XS pour la prise et l’agrippement, ou le changement et la frappe ; XL pour la prise et l’agrippement. couvrir la distance ou utiliser une arme ; Directions – 5+1 2 horizontales, 2 verticales, droite et arrière ; Montrer les attaques de mains et de jambes en l’air et sur les cibles.
  • Techniques de base pour frapper
    Les coups de poing : coup droit (talon de la paume) ; coup de poing marteau vers l’avant (et vers le bas) ; coup de coude horizontal vers l’intérieur ; coup de genou avec une prise. Entraîne-toi en l’air et en mèche sur des tapis (en t’agenouillant) et sur des cibles en restant debout.
  • Exercice – ligne de bouclier (~ 5 minutes d’exercice)
    • Les prospects s’alignent par groupes de 4. Une personne se tient devant en tenant un bouclier de frappe. Chaque stagiaire de la ligne lance 3 à 5 coups sur le haut du corps, puis saisit et termine par quelques coups de genou. Cette personne s’éloigne ensuite, scrute la zone et se déplace jusqu’à la fin de la ligne et la personne suivante commence. Change les rôles de porteur de bouclier/de tampon toutes les 1 minute environ.
    • Idem pour une mission qui consiste à localiser un objet, à le saisir puis à aller jusqu’au bout de la ligne. Après cela, place (ou maintiens) l’objet pour que l’attaquant suivant puisse le localiser et s’en emparer.
    • À un stade ultérieur du séminaire, tu pourras expérimenter en commençant par les positions debout, assise et couchée avec des frappes, puis en te mettant debout pour t’échapper.


Phase 4 – 15 minutes

  • Défenses extérieures de base 360
    • Seules les défenses
    • Avec la contre-attaque, touche la poitrine ou l’épaule ; avec le marquage vers le visage.


Phase 5 – 25 minutes

  • Étranglements de face (en position debout) chronologie de la prévention de l’empoignade
    • Prévention – verbale, à la virgule près
    • Coup de pied pour s’arrêter à une certaine distance occasion d’enseigner brièvement le coup de pied régulier
    • Défendre et contrer occasion d’enseigner brièvement la défense intérieure
    • Étranglements de face (en position debout) chronologie de la prévention de l’empoignade
  • Libère-toi d’un étranglement par l’avant 2 mains


Phase 6 – 25 minutes

  • Coup de pied au sol coup de pied de base. Apprends-lui d’abord à se tenir debout, en piétinant jusqu’au sol.
  • Se lever du sol
    • Montre – 2 façons de faire : agressive ; s’enfuir.
    • Enseigner se relever agressivement en attaquant (se relever sur 3 points et donner un coup de pied).
  • S’étrangle sur le sol à partir du côté de base.
    Tu peux montrer la libération d’un étranglement à partir d’entre les jambes (position de garde).


Phase 7 – 10+15 minutes

  • Défense au couteau : 360 plus les contre-attaques (simultanées) :

    • Apprendre à connaître le problème ; examiner le problème.
    • Défenses de base et un contre simultané.
    • Contre-attaques multiples, éloigne-toi et scrute
      Remarque : tu peux montrer / démontrer des techniques plus avancées contre les attaques au couteau.
  • Défendre une menace au couteau, à bout portant Saisis-toi de la contre-attaque et éloigne-toi.
    • En fonction du temps dont tu disposes, tu peux aussi travailler sur des variantes.


Phase 8 – 10 minutes

  • Base 3rd protection des tiers
    • Attaque l’agresseur qui s’approche de manière agressive.
    • Libère-toi d’un étranglement Le crochet de libération d’une main et le compteur sont simultanés. Compare-le à la 360 qu’ils ont appris.
    • Tu peux peut montrer l’évacuation / l’escorte du tiers à l’écart mais pas besoin de l’enseigner.


Phase 9 – 10 minutes

  • Conclusion et questions-réponses

    • Rappelle aux participants qu’ils peuvent avoir les muscles tendus et le corps à l’étroit, car ils ne sont peut-être pas habitués à s’entraîner autant d’heures. Un entraînement régulier peut être plus intensif mais beaucoup plus court, et n’aura donc pas un effet aussi important.
    • Prochaines étapesInscrire les personnes qui souhaitent commencer.

Temps total – 165 minutes. Cela te donne 15 minutes de flexibilité, en un séminaire de 3 heures (180 minutes).

Plus…

Dix choses à savoir sur KMG 2.0

Les changements apportés par KMG 2.0 sont généralisés, il s’agit donc d’un changement de système et non d’un changement de programme. Ce que nous enseignons, comment nous enseignons, comment nous formons et comment nous testons, sera mis à niveau par étapes au cours des prochaines années et cela nous mettra tous au défi. Il sera facile de retomber dans les vieilles habitudes, nous devons donc y être attentifs.

Présentation de KMG 2.0

KMG 2.0 est une mise à jour générale de ce que nous formons, de la façon dont nous formons, de la façon dont nous enseignons et de la façon dont nous testons.

Les stagiaires KMG sont concernés, mais c’est sur vous, nos instructeurs, en particulier nos instructeurs seniors, que le changement est le plus important. Nous avons passé de nombreuses années à nous habituer à former, enseigner et tester d’une certaine manière. Nous te demandons maintenant d’accepter le défi de faire toutes ces choses mieux et un peu différemment. En faisant cela, en tant qu’organisation et système, nous continuerons à montrer la voie et nous deviendrons tous de meilleurs pratiquants du Krav Maga.

5 choses sur notre façon de nous entraîner

#1 Entraînement en direct / Exercices de synthèse / Exercices de combat
L’entraînement “en direct” consiste à s’entraîner avec un partenaire qui bouge de façon imprévisible, qui se déplace continuellement en opposition à nous (il n’attaque pas une fois puis s’arrête comme dans les premières étapes de l’entraînement technique) avec un degré de force qui nous met à l’épreuve. Il ressemble davantage à un adversaire réel ou vivant. Il ne faut pas confondre l’entraînement en direct avec le simple “combat”, comme dans les cours d’arts martiaux. C’est beaucoup plus important que cela. L’entraînement en direct comprend également la poursuite de l’attaquant, le retour de l’attaquant et la gestion d’une série d’attaques et d’actions. Les exercices de synthèse, les simulations et les exercices de combat devraient désormais faire partie de (presque) toutes les séances d’entraînement.

9 choses sur ce que nous formons

#1 Actions fondées sur des principes
– Les principes de système et de fonctionnement font partie du programme d’études des niveaux G et E et des tests de classement associés. Les techniques du programme d’études sont des exemples de principes en action, mais ce ne sont que des exemples. Ils ne définissent pas et ne peuvent pas définir l’ensemble des actions (techniques) possibles dans le système.

Loading